AUDIONEURAL NETWORK, 2016-2017

plaques d' époxy cuivrées, divers composants électroniques, micro contrôleurs, câbles, connecteurs, hauts parleurs, dimensions variables.

audioneural.net



LI SPAT SYNTH, Synthétiseur photo-modulaire tri dimentionnel, 2016-2017

Contrairement au circuit imprimé électronique, Li Spat Synth est un circuit modélisé: le réseau conducteur d' électricité n'est plus bi mais tridimensionnel.
Plusieurs dizaines de schémas de synthétiseurs – des plus basiques au plus complexes - sont matérialisés à l’aide de câbles dont la couleur correspond à la valeur ou le type de composant qui y est soudé. Le tout est connecté à un réseau architectural conducteur d'électricité.
Les montages qui prennent ainsi forme paraissent complètement fantaisistes comparés aux logiques de conception électronique dont la miniaturisation et la rationalisation de l' espace sont les règles absolues.
De plus, les différences de longueurs de câbles, les trop probables courts circuits et autres champs magnétiques rendent le fonctionnement du système instable bien que pleinement fonctionnel.
Des petits capteurs de lumière qui remplacent les habituels potentiomètres des synthétiseurs permettent aux visiteurs d’agir en élément perturbateur, leurs passages modifient l’activité du dispositif et viennent donc moduler le son.
Le résultat est une cacophonie chaotique spatialisée et orchestrée par l’homme.

LI SPAT SYNTH, vue de l' exposition Bricodrama
crédit photo: Damien Aspe



MACHINE SENSIBLE, 2013

8 hauts parleurs transconducteurs, 8 micos contact, gaines pvc, bacs plastiques, câbles, amplificateurs, ordinateur

Système d' information autour du cerveau machine: l' ordinateur envoie un signal sonore via une gaine jusqu' a un bac qui est équipé d' un haut parleur transconducteur, le son est diffusé par vibration, un autre gaine récupère cette information, la transite jusu'à un autre bac équipé, lui d' un mico contact et repart vers l' ordinateur qui va retraiter le signal audio en donnée midi pour génerer un son et le renvoyer vers un des huits h-p d' une manière aléatoire.

La machine respire seule par une forme de larsen de donnée, mais si une personne vient à toucher le système, la machine réagit à la hauteur de l' intensité: elle s'emballe jusqu'à un possible point de rupture (trop de données à traiter, et bug)

Chaque information a sa couleur, ainsi, l' éléctricité, les données sortantes et rentrantes de la machines, la vibration sont identifiables et structurent l' installation.




OCTOPHONIE EXPANSIVE, 2012

16 caissons en bois, 8 hauts parleurs, gaine plastique, câbles, système de spatialisation octophonique

Réseau de hauts parleurs interconnectés par des gaines électriques, 8 caissons contiennent des hauts parleurs et sont reliés entre eux par des cables, les 8 autres caissons, sans h-p, sont alimentés en son par l'air à travers les gaines

Le son évoque le flux d' information, chaque élement de l' installation communique entre eux




STRUCTURES POLYPHONIQUES

Une construction en tuyaux, dictée tant par la logique d' assemblage que par le hasard dessine dans l' espace et transporte le son à travers ce qui devient un réseau.

Le son, produit par synthèse informatique est une succession de fréquences distendues, dérythmées, déconstruites, et évoque ainsi une tonalité abstraite, il parcourt le réseau et s' échappe par les nombreuses fuites qui sont autant de point d' écoute possibles.

2009, installation héxaphonique
dispositif héxaphonique, bois peint, pvc, scotch de couleur


2008, Mulhouse 008
La création contemporaine issue des écoles d'art européennes, parc des expositions de Mulhouse
Dispositif quadriphonique, pvc, module en bois (200x200x80cm), 2 huiles sur toiles (160x160cm)

2007, l'avenir dure longtemps
Grandes galeries ERBA Rouen
Dispositif quadriphonique, pvc

2007, terra incognita
Orangerie du jardin des plantes de Rouen
Dispositif quadriphonique, pvc